Juil 07
StockSnap BDFC grande

La Mode Ethique

 

La mode éthique qu’est-ce que c’est ? A quel moment un vêtement peut-il être qualifié d’«éthique» ? Et être éthique, c’est quoi d’ailleurs ?

Autant de questions que nous nous sommes nous-mêmes posés en nous lançant dans l’aventure Fibre Bio.

Globalement, si on cherche la définition du mot « éthique » dans un dictionnaire Larousse, voici ce qu’on y trouve :
«Partie de la philosophie qui envisage les fondements de la morale.
Ensemble des principes moraux qui sont à la base de la conduite de quelqu’un. »

Mmh … Nous voilà bien avancés …

Essayons autrement : qu’est-ce qui peut rendre la mode « éthique » ?

  •      Les matières utilisées ?
  •      Les procédés de production ?
  •      La durabilité et la résistance des produits ?
  •      Le cycle de vie des vêtements ?
  •      Les conditions de travail des personnes qui ont œuvré à leur conception ?
  •      L’endroit d’où viennent nos habits ?
  •      L’engagement auprès d’associations ?

 

LES CONDITIONS DE TRAVAIL

conditions de travailLes conditions de travail des ouvriers de la chaîne textile sont primordiales dans le cadre d’une production éthique. Cela comprend bien sûr le versements de salaires décents, mais aussi le respect des lois régissant les heures de travail. La salubrité des usines intervient inévitablement dans cette catégorie. La catastrophe de 2012, qui a tristement rendu célèbre le Rana Plazza, au Bangladesh, en est le parfait exemple. Enfin, le respect des droits de l’Homme. Ca peut sembler évident mais bien trop d’enfants travaillent encore illégalement dans le secteur textile, c’est pourquoi il est important de redoubler de vigilance sur ce point.

 

tissuLES MATIERES

Parlons-en ! La première chose, ce serait de privilégier les matières naturelles et non, synthétiques. Dans un second temps, deux écoles se détâchent. D’une part, il y a ceux qui préfèrent les fibres peu gourmandes en eau, comme le lin, le chanvre…; et d’autre part, il y a ceux qui choisissent un mode de culture plus saine: le biologique par exemple.

 

LA RESISTANCE

Selon les matières utilisées, le procédé de fabrication, etc … les vêtements n’ont pas la même résistance au temps. Alors oui la qualité des matières premières est importante. Néanmoins quelque part, ne serions-nous pas nous-mêmes acteurs de la durabilité de nos vêtements ? Quand nous choisissons d’utiliser tel ou tel produit, lavons à basse ou haute température, ou que nous utilisons le sèche linge ou non ? Donc un vêtement qui est résistant et bien entretenu, est un vêtement plus durable puisqu’il servira plus longtemps !

 

LA PRODUCTION

Il existe mille et une façons de proposer une production plus éthique. Ca peut tout aussi bien passer par le choix des produits, toxiques ou non, que l’on utilise pour la teinture des vêtements que par la façon dont sont traitées les eaux rejetées. Mais on pourrait également imaginer une usine éco-gérée par exemple ! Equipée de panneaux solaires, récupérateur d’eau, toit végétal, ampoules basse consommation, etc …

 

LA PROVENANCE

La provenance, c’est finalement assez large. Ici, il peut s’agir tout aussi bien du sourcing des matières premières que de la production en elle-même. D’ailleurs, saviez-vous que, dans le cas du « Made in France », il suffit que la dernière étape de production soit exécutée en France pour que le produit soit estampillé « Fabriqué en France » ? En raccourcissant les circuits d’approvisionnement on peut ainsi favoriser l’économie locale mais en exportant des “bonnes pratiques” on peut aussi améliorer les conditions de vie ou de travail ailleurs.

 

LE TRANSPORT

La question du transport peut être traitée, une fois encore, sous plusieurs aspects. On retrouve, par exemple, la démarche d’une consommation plus locale afin de réduire au minimum l’empreinte carbone lié à l’acheminement des produits. Mais on peut aussi choisir de centraliser sa production pour limiter les kilomètres superflus. Enfin, il est également possible privilégier un envoi unique en groupant les commandes plutôt que d’envoyer une multitude de petits colis.

LE CYCLE DE VIE

Est-ce que la mode éthique ne se trouverait pas aussi dans nos placards ? Vous savez ce petit t-shirt que vous n’avez mis qu’une fois et qui traine au fond de votre armoire ? Vous savez, ce pantalon que vous avez jeté parce que la fermeture éclair était cassée ? Cette chemise qui n’est plus tout à fait au goût du jour ? Et enfin ce manteau que vous avez acheté neuf et qui ne vous fera qu’un hiver ?
Pas de panique, ne culpabilisez pas ! La règle des 4R est là pour vous aidez ! Quatre petits mots tout simples:
  • Réduire: en achetant moins tout simplement
  • Recycler: en donnant vos vêtements par exemple
  • Réutiliser: en chiffons ou pourquoi pas même avec un peu d’habileté, en le customisant
  • Réparer: soi-même ou votre retoucheur de quartier pour faire vivre l’économie locale

Enfin, achetez malin et pensez aux friperies ! Un vêtement d’occasion, c’est une extension du cycle de vie d’un vêtement.

LES DONATIONS

Pour finir, le dernier volet que nous souhaitions évoquer est le choix, que font certaines marques, de soutenir des associations en reversant une partie de leurs ventes. Elles contribuent ainsi directement au développement et au déploiement des actions de ces organismes en s’engageant, durablement, à leur côté.

 

Voilà. En se creusant un peu la tête, ce sont toutes les pistes de réflexions que nous avons pu identifier. Bien sûr cette liste est loin d’être exhaustive ! Chacun a sa propre définition de l’éthique. La logique qui se cache derrière cette réflexion pourrait se résumer à “1 c’est mieux que 0”. Oui, une action c’est mieux que rien. C’est pour ça qu’il est important de privilégier le travail de ceux qui ont choisi de s’engager dans cette direction. Il existe de plus en plus de marques et créateurs qui font le choix de produire de manière plus éthique en se concentrant sur certains de ces points.

2 Comments

  1. Lola
    juillet 30, 2018 at 12:55 · Répondre

    Très bon article qui résume assez bien les pistes sur la mode éthique et les vêtements bio
    Concernant les matières je vous renvoie à cet article de Dream Act (eshop éthique, pas que sur la mode éthique) qui détaille bien les matières à privilégier par vêtement, c’est un guide très utile quand on débute ! https://dreamact.eu/fr/blog/article/66/coton-bio-guide-vetement-biologique

    • mayank
      août 20, 2018 at 2:52 · Répondre

      Bonjour Lola,

      Merci pour ce commentaire. Votre article est effet très intéressant et résume très bien les divers matières écologiques.
      A bientôt.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cart Item Removed. Undo
  • No products in the cart.