For Professionals

La nature est, par définition, colorée. Depuis toujours, elle a su offrir à l’Homme les végétaux et minéraux nécessaires à la création des couleurs.
De la Chine à l’Inde, en passant par l’empire Perse et l’Israël, c’est bien avant notre ère que les Hommes se sont intéressés aux plantes tinctoriales, qui tiennent ce nom de leur pouvoir colorant.

DSC

Dès l’Antiquité, l’Homme a cherché à se distinguer par la coloration de ses vêtements. C’est vers la terre et les minéraux qu’il s’est tourné dans un premier temps avant de découvrir les colorants extraits du monde végétal. Ce savoir-faire ancestral a su se perfectionner au fil des époques et des civilisations.

Malheureusement, il aura fallu aux Hommes moins d’un siècle pour remplacer les teintures végétales par des substances chimiques et toxiques dans le but de favoriser la production industrielle.

La technicité des couleurs:

Chaque plante tinctoriale à ses propres codes, recettes, teintes et évolutions dans le temps. La maîtrise des couleurs naturelles implique de nombreux savoir-faire à mi-chemin entre la botanique et la chimie. On retrouve le pouvoir tinctorial de certaines plantes dans les fleurs, feuilles, fruits lorsque pour d’autres, on utilisera les racines, branches ou encore l’écorce. Il faut porter ces éléments à ébullition pour certaines quand d’autres plantes nécessitent une période de fermentation comme dans le cas de l’Indigo par exemple.

D’OU VIENNENT NOS COULEURS