LIVRAISON GRATUITE EN FRANCE À PARTIR DE 150€ HT ET 250€ HT HORS FRANCE

Déc 10

Top 5 des substances chimiques qu’on retrouve dans nos vêtements

C’est en prenant conscience de l’impact extrêmement néfaste des teintures chimiques synthétiques que nous avons décidé de créer Fibre Bio et de démocratiser la teinture végétale.

 

Mais pourquoi ?

Comme expliqué dans notre précédent article, globalement, Les teintures synthétiques sont dévastatrices:

  • Pour l’environnement: rejets des déchets toxiques, pollution des eaux…
  • Pour la santé des ouvriers qui sont en contact direct avec les produits nocifs.

 

Mais votre santé à vous dans tout ça?

Parce que finalement, ces produits toxiques ne disparaissent pas comme par magie après l’étape de production. Ils imprègnent bel et bien nos vêtements… qui sont en contact direct avec notre peau… en permanence.

Il faut savoir que rien que pour les colorants, on recense pas moins de 2000 produits « potentiellement » toxiques. Sur ce nombre un peu moins d’1/5ème ont été analysés en toxicologie et près de la moitié d’entre eux se sont révélés très toxiques.

Malgré le fait que certains d’entre eux soient encore méconnus, chez Fibre Bio, on s’est demandé quelles étaient les conséquences sur notre santé.
Perturbateurs endocriniens, métaux lourds et nanomatériaux : certaines de ces substances sont interdites, d’autres “réglementées”. Voilà ce qu’on a pu trouver à leur sujet !

Numéro 1 : Le DICHLOROMETHANE extrêmement irritant. Il s’agit d’un solvant souvent présent dans les jeans fabriqués en Asie.

Numéro 2 : Le DIMETHYLFUMARATE, lui, est un antifongique cancérigène interdit en Europe mais habituellement présent dans les textiles et cuirs importés de l’étranger où son usage n’est pas réglementé.

Numéro 3 : Les PHTALATES sont utilisés pour assouplir les plastiques comme le polyester. Ce sont des perturbateurs endocriniens notoires particulièrement présents sur les dessins et les inscriptions imprimés sur les tissus.

Numéro 4 : le FORMALDEHYDE  contribue à rendre infroissables, résistants et imperméables les vêtements. Mais ce n’est pas tout ! Il accroît aussi le risque de développer de l’asthme et des allergies… et provoque des irritations des yeux et des voies respiratoires.

Numéro 5 :
les COMPOSES PERFLUORES sont des tensio-actifs qui protègent les fibres des graisses et de l’humidité. Plus faciles à nettoye ces textiles provoquent également des problèmes d’infertilité,
cancers, problèmes immunitaires et neurologiques

 

La liste est loin d’être exhaustive. Dans nos vêtements, on trouve aussi : du plomb, du benzide, du nonyphénols, du pentachlorophénol 

Et bien sûr, il n’est pas nécessaire de mentionner la présence de ces produits toxiques sur les étiquettes, ce qui rend le contrôle de l’utilisation de ces teintures extrêmement compliqué à mettre en place.

Et qui dit absence de contrôle, dit aussi porte ouverte à beaucoup d’abus !

Alors oui, on le sait cet article peut faire un peu peur ! D’habitude on préfère vous informer des solutions positives mais il faut aussi passer par une période de compréhension puis d’acceptation du problème de fond pour ensuite pouvoir agir.

Nous sommes d’ailleurs nous-mêmes passés par 😉


Sources:
http://www.reponsesbio.com/2012/04/04/textile-industriel-attention-danger/

https://www.bastamag.net/Textile-ces-vetements-qui-nous

http://www.danger-sante.org/toxique-vetements/
https://www.greenpeace.fr/dessous-toxiques-de-mode/
https://www.erudit.org/en/journals/rseau/2011-v24-n3-rseau5004724/1006453ar/

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *